Implant Party #1 : pose de puces NFC sous-cutanées à Futur En Seine

Par Barbara Chazelle, France Télévisions, Directions Stratégie et Prospective

A l’occasion de Futur en Seine, le collectif de biohackers suédois Bionyfiken a organisé pour la première fois en France une « implant party » à la Gaité Lyrique. Durant ces soirées qui se multiplient dans le monde, des volontaires se font implanter des puces NFC sous-cutanées qui leur permettront de communiquer sans contact avec des équipements connectés comme leur téléphone, des bornes de transports, leur carte de paiement sans mot de passe...

Cette pratique de biohacking encore expérimentale soulève beaucoup de questions, notamment en terme de sécurité des données.  Hasard du calendrier, le projet de loi sur le renseignement a été adopté au Sénat cette semaine et nous fêtons cette année 70 ans de paix en Europe, une quasi exception dans l'Histoire.

Devenir cyborg c'est séduisant, mais à quel prix ?

Devenir augmenté, rien de plus simple !

Hannes Sjöblad, porte-parole de l’Université de la Singularité en Suède et fondateur de Bionyfiken, se veut rassurant : "nous implantons ce genre de puce à des animaux depuis des années !"
Il est vrai que l'opération en elle-même n'est pas impressionnante : une fois le dos de la main bien désinfecté, une personne habilitée, comme le perceur Urd ce samedi à la Gaité Lyrique, vous implante la puce sous la peau grâce à une seringue hypodhermique. Quelques secondes plus tard, vous êtes augmentés.

Ne le sommes-nous pas déjà depuis que nous avons un smartphone dans la poche et tout un environnement d'objets intelligents qui nous entourent ? Certainement. Mais selon Hannes Sjöblad, c'est parce que ces objets connectés (et leurs mots de passe) vont se multiplier, 50 milliards d'ici 2020 selon Ericsson, qu'il va falloir les gérer faute de quoi nous serons submergés. Un bracelet ou un vêtement pourrait remplir cette fonction mais pour ces biohackers, l'Homme est l'interface ultime.

implantparty

Selon le fondateur de Bionyfiken, le corps connecté est là pour durer pour 3 raisons :
1. Il permettra une identification numérique rapide pour les utilisateurs quotidiens d'objets connectés
2. Le contrôle de la santé se fera sous la peau car cela permettra de collecter davantage de données de meilleur qualité, de manière "moins intrusive".
3. Les implants pourraient permettre d'avoir un meilleur contrôle de la technologie grâce à des identifiants numériques et encryptés.

Mais est-ce utile ? risqué ?

Les cas d'usages sont encore à inventer : pour le moment, les cas d'usage ne sont pas très développés et les implants restent à améliorer, notamment en terme de capacité de stockage.

Protection des données : si vous ouvrez une porte avec notre implant, comment pouvez-vous savoir que votre clé ne sera pas copiée ? Comment être sûr que personne ne récupérera les données liées à votre santé ou à vos activités, y compris les plus intimes ? Hacker son propre corps pourquoi pas, mais ça devient tout de suite beaucoup moins sympa si quelqu'un (une personne, une compagnie privée, un Etat..) le fait sur vous, et sans laisser de trace.

Pas de déconnexion possible : l'avantage de l'implant c'est qu'on ne peut l'oublier chez soi. Mais contrairement à votre smartphone, vous ne pouvez pas l'éteindre ou l'enlever sans intervention chirurgicale. Avantage ou désavantage ? A chacun de trancher.

"La question est celle du choix. Si un jour certains refusent d'avoir un implant, seront-ils exclus de notre société si tout le monde en utilise un, notamment pour travailler ? (...) De plus en plus de personne veulent être augmentés ; c'est une déclaration. Nous ne devrions pas avoir peur d'être augmenté aussi longtemps que nous avons le choix et que nous n'oublions pas qu'il y a une vie sans être augmenté." a conclu Nancy, designer.

Intégralité de la première "Implant Party" en France / Pose de l'implant à 37'

Les réactions à chaud de Awa, après sa pose d'implant :

Interview de Hannes Sjöblad :

A lire aussi

  • tiffus

    "70ans de paix en Europe": c' est une blague ? Et le génocide des musulmans en ex Yougoslavie ? Bosnie ? etc... c' est quoi ?
    A moins que pour vous, tous les morts musulmans sont négligeables ? Comme d' habitude ?

  • Brun

    C’est un début technologique pour un monde à la big Brother, il y a un danger pour les libertés à utiliser une puce NFC RFID comme moyen d'identification et de paiement cela correspond exactement au futur système économique mondial annoncé dans la bible ; l’apocalypse chapitre 13 verset 16 il y a plus de 2000 ans :

    "Et elle fit que tous, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, reçoivent une marque sur leur main droite ou sur leur front et que personne ne puisse acheter et vendre sans avoir la marque le nombre de la bête ou le nombre de son nom, c'est ici la sagesse! Que celui qui a de l'intelligence compte le nombre de la bête ; car c'est un nombre d'homme et ce nombre est six-six-six."

    Regardez comment fonctionne un code barre, le 6 6 6 est déjà caché partout sur tous les produits de consommation que nous achetons, même sur votre nouvelle carte d’électeur (pour les Français) ! Ce sont les 2 petits traits (barre de garde ou guard bar en Anglais) à gauche du code-barres, du milieu, et à droite qui en langage code-barres visuellement donne le 6, les chiffres de la partie droite du code barre ne sont pas cryptés, si vous avez un 6 au-dessus vous avez systématiquement les 2 petits traits comme pour les guard bar = 6, regardez les barres codes qui sont chez vous pour vérifier (pour quelle raison occulte cette norme a été validé dans le monde entier?). Je n'invente rien, encore simple à vérifier sous Google avec des dessins pour mieux comprendre (en tapant : barre code et 666, puce RFID verychip ) ...

    après le futur krach économique à cause de la dette et des crises on va passer au mode d’argent électronique (plus de billets et de liquide) puis à la nano puce RFID implantée sur la main droite ou le front au nom de la sécurité et de la santé pour les épidémies (avec une modification faustienne de notre ADN en bonus) il faudra faire le bon choix ...
    science sans conscience n’est que ruine de l’âme.
    «Le monde est dangereux à vivre ! Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire.» Albert Einstein