Laisser les GAFA seuls maîtres de notre avenir ? Hum... Comment dire ?

Et si les GAFA n’étaient pas la solution, mais désormais plutôt le problème ? En galopins, au début, ils amusaient ; en barbares, ensuite, ils étonnaient ; en monstres, aujourd’hui, ils effraient. Et demain ? Demain, quand, omnipotents, sans contre-pouvoir, sans cadre éthique, plus puissants que des Etats, ils seront les seuls à posséder...