Bientôt plus de morts que de vivants sur Facebook : l’avenir des données post-mortem en question

Par Elise Koutnouyan, Social Media Club. Billet invité Chaque minute, trois personnes inscrites sur Facebook meurent dans le monde. À ce rythme, le réseau social aux 2 milliards d’utilisateurs comptera bientôt plus de membres morts que vivants. En filigrane, ce constat dévoile des nouvelles problématiques complexes : que deviennent nos...