Irréformable, l’écosystème audiovisuel français ?

Par Alexandra Yeh, France Télévisions, Direction de l'Innovation Irréformable, l’écosystème audiovisuel français ? C’est en tout cas l’opinion d’Olivier Bomsel, directeur de la chaire d’économie des médias de Mines ParisTech, intervenu dans une interview filmée pour le colloque organisé au Sénat cette semaine sur le thème « Comment réenchanter l’audiovisuel...

Liens vagabonds : les BATX lorgnent sur l'Europe et commencent à s'allier à des groupes français

A RETENIR CETTE SEMAINE Une semaine marquée par l'annonce de deux mariages intercontinentaux de taille : l'alliance Bolloré/Alibaba, qui verra les deux groupes coopérer sur les technologies de cloud et d'intelligence artificielle, mais aussi sur les véhicules électriques et l'autopartage. Le partenariat Valeo/Baidu ensuite, autour du développement de la voiture...

Lancement de Golden News : "les millenials n'ont pas d'offre d'info pertinente pour eux"

Par Barbara Chazelle, France Télévisions, MediaLab  Médias installés ou nouveaux médias, les millenials sont une cible de choix comme témoignent en France ou à l’étranger des plateformes telles que Funk, Tarmac, Slash, Konbini… Golden Network qui revendique 600 millions de vues par mois via deux marques phares, Golden Moustache et...

Liens vagabonds : après Netflix, Amazon, Facebook et YouTube accélèrent la désintermédiation de la TV

A RETENIR CETTE SEMAINE  : GAFAs contre TVs : Amazon acte cette semaine son entrée dans la course aux droits sportifs et s'offre 60 matches de la Premier League britannique en exclusivité. Facebook met le poids sur l'Info et va financer des émissions d’information pour sa plateforme vidéo Watch avec CNN, Fox,...

Sci-Fi Boom : comment expliquer la renaissance de la science-fiction sur le petit écran ?

Par Morad Koufane, France Télévisions, Responsable du planning stratégique Alors qu’elle avait presque disparu de nos lucarnes, la science-fiction est de retour, pour le plus grand bonheur des téléspectateurs. Le genre a pourtant toujours disposé d’un public acquis à sa cause. Alors pourquoi maintenant ? Productions internationales, baisse des coûts, moyen...